Après 6 jours passés au mouillage, loin des ports, Dix Vagues nous fit comprendre qu’il aimerait bien voir des copains. Nous quittâmes donc, à regret notre magnifique mouillage de l’archipel de Petalion pour rejoindre le port de Karistos à l’extrémité sud-est de l’île d’Eubée.

Nous savions ce qui nous attendait au port : soit nous avions la chance qu’il y ait une grande place vide pour accoster, flanc contre le quai ; soit nous allions devoir nous amarrer « cul au quai » sans pendilles, à la grecque, l’étrave retenue par l’ancre larguée à 5 longueurs de bateau perpendiculaire au quai en espérant ne pas l’accrocher sur la chaîne d’un des voisins. C’est la seconde option qui, malheureusement, s’imposa. Mais nous connaissions la technique, nous étions tous clairs sur ce que nous devions faire... Et, en toute modestie, il faut reconnaitre que la manœuvre fut parfaite, disons académique! N’est-ce pas Professeur Blanc?

 

3DE3C458-322F-4215-B2AB-26B1B745371A

50D8B5C7-E614-4DE1-AC5A-BE79A9FC0328

165B41FA-37F0-4817-BE0C-B4AE9122DC77

77C3CBC1-BFE2-4F37-9588-EA3891FB333B