10 juillet 2018

Les trois R à Korfos: Repos, ravitaillement, relâche

Ce dimanche 8 juillet, nous avons décidé d’appliquer la règle des trois R. Et ceci d’autant plus que Météo Consult nous promettait un coup de vent de force 6 en fin de journée. Nous avons donc démarré la journée relax avec une promenade au village de Korfos.  Nous nous sommes adonnés à la coutume locale (grecque) du « café frappé » (un café glacé, battu en mousse et servi avec des glaçons). Nous nous sommes renseignés sur les options pour ravitailler Dix Vagues en eau dont les réserves frisaient l’épuisement après quand même 8 jours de mer...

Sur le ponton de ravitaillement (où nous avons payé 5 euros pour le plein d’eau et deux heures d’électricité... seulement (à comparer à certaines marinas italiennes ou corses qui auraient fait payer 5 fois plus!), un jeune couple grec nous a expliqué que notre météo était erronée et que nous pouvions partir en confiance... Nous avons donc décidé de lever l’ancre dans l’après-midi pour prendre un peu d’avance sur notre prochaine destination : les Cyclades. Le cap fut mis sur l’ile d’Egine ou Aigina, au milieu du golfe d’Athènes que nous pensions atteindre en trois heures.

Après une petite heure de navigation au moteur (pour cause de pétole, pas de vent), nous avons vu grossir d’impressionnants cumulus et le ciel se noircir au-dessus de Korfos. Nous nous félicitions d’avoir sans doute échappé à l’orage que les prévisions de Météo Consult avait promis et que nos collègues grecs avait mis en doute. Une demi-heure plus tard l’orage nous rattrapait et nous nous prenions une douche diluvienne bien utile pour tester l’étanchéité des hublots de Dix Vagues (il faut positiver 😀). Les 700 litres d’eau reçus (estimation à la louche 😳) en une demi-heure nous ont Permis de constater des infiltrations modérées dans la cabine arrière tribord (un bon verre d’eau) et la petite cabine (un demi-verre). La pose de silicone sur l’hublot de cette dernière cabine pourrait (restons modeste !) avoir rempli sa mission. Les autres hublots ont goutté (table à carte, table du carré, petite salle de bain).

Ayant atteint l’ile d’Egine, nous avons identifié un mouillage sympa pour passer la nuit. Un peu agité par la mer agitée par l’orage, cette crique s’est révélée confortable en fin de nuit.

 

7AC3A753-D97D-40EC-BF5D-9AA68724C519

77EE58E9-756B-4DF4-961B-DC2797F998A4

Posté par Francis-Bidault à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le passage vers les Cyclades

 

La météo (Consult et Windy) tombant d’accord sur l’absence de Meltem dans les trois ou quatre jours à venir, nous avons pris la décision de partir à l’assaut de cet archipel mythique. Ce ne fut pas la navigation héroïque, poussés par un vent solide, dont nous aurions pu rêver. Ce ne fut que pétole, pétole et encore pétole. Après 9 heures de mer (et 48 miles), nous avons atteint la premiere  des Cyclades : Kythnos. Place aux images !

Photo 1 : Nous laissons Egine vers 8h30

Photo 2 : Marie-Odile nous offre une de ses fantastiques salades

Photo 3 : Au loin, l’ile de Kea (qui fait partie des Cyclades) 

Photo 4 : Au nord la pointe sud-est du continent 

Photo 5 : L’arrivée sur Kythnos

Photo 6 : La crique où nous jetons l’ancre

Photo 7 : Dix Vagues se repose

Photo 8 : Et le soleil se couche sur nos rêves 

 

 

2397E8CE-22E9-46AF-9EAD-A931C81D21C0

5CBCAFAA-F773-40A9-B203-AD904FC0CE37

FBFA2116-EA60-43A6-B743-90516DC70237

90C0534E-EBDD-4B9C-8D73-C764024D0724

 

 

8C259716-B90B-479D-874C-79EC75DAB7A8

294EADEE-4FF7-4331-A44A-B2C7FCE22D28

591E10E5-F21F-4396-82AF-2736D0A53B46

38E4E99B-6DDB-4BED-9261-2FE178BDC7AB

Posté par Francis-Bidault à 11:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Syros, capitale historique des Cyclades

Nous avons quitté Kythnos ce matin vers 10 heures et avons remonté la côte nord-est (c’etait assez penible à cause d’un vent du nord-est, certes modéré mais en plein dans le pif!). Nous avons passé le cap au nord de l’ile et avons mis les voiles, au bon plein, pour 4 heures agréables dans un petit force 2... Au loin, les îles des Cyclades se révélaient à nous l’une après l’autre: Tinos, Paros, Serifos, Sifnos et Syros...

Syros est une île très centrale des Cyclades, elle en est la capitale historique avec un passé original. Contrairement à la situation dans la quasi-totalité de la Grèce, cette île compte des chrétiens orthodoxes et des catholiques romains ce qui lui a valu une place à part dans l’histoire. Elle a en effet bénéficié du soutien des rois de France, très catholiques comme on le sait. De ce fait, Syros a résisté à l’occupation turque plus longtemps que le reste du pays qui est resté sous la domination de son grand voisin pendant plus de 400 ans.

Photo 1 : Au loin Paros

Photo 2 : Devant l’etrave, Syros

Photo 3 : L’approche de Syros

Photo 4 : La baie de Finikas au sud-ouest de Syros

Photo 5 : Les maisons typiques des Cyclades 

Photo 6 : Le petit port de Finikas vu de notre mouillage

160E65C6-F3B5-4CF6-AAC1-3EA397661C93

9E13436B-25C4-44A1-8B1C-E47B8A1FDEE2

110AB27D-1A57-479A-88F7-5DD0BB7CC508

EDB5178E-58DD-4AB2-9E81-95704A5F0A36

84EE41A3-F4B3-4DA6-92BA-6365043D6D7F

25AFCD8D-D094-4159-BBFE-33BD8A178EF4

Posté par Francis-Bidault à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]